Albin Millot cherche les limites

Suite au printemps arabe le photographe français Albin Millot s’intéresse à la notion de frontière (suite à la fermeture de la frontière franco-italienne pour bloquer l’arrivée d’immigrés tunisiens). Il est donc allé, à pied, placer précisément des repères lumineux dans le paysage avant de les photographier, une vraie épreuve physique et intellectuelle. Plus d’info sur l’interview de oai13.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *